33ème Journée Internationale des Volontaires : Ces bâtisseurs à l’honneur

C’est l’esplanade du Monument de la Réunification de Yaoundé, qui a accueilli le 5 décembre 2018, la cérémonie protocolaire marquant la célébration de cette journée dont les activités ont été lancées une dizaine de jours au paravent.

 Minjec Jiv2018

« Les volontaires pour bâtir des communautés résilientes », c’est sous ce thème que cette journée internationale s’est célébrée au Cameroun. Présente aux côtés du Ministre de la Jeunesse et de l’Education Civique qui présidait l’événement, la Coordinatrice du Système des Nations Unies au Cameroun est revenue sur le rôle majeur des volontaires dans le monde. Madame Allegra Maria Del Pilar Baiocchi, insiste sur le lien social que créent les volontaires. Bien souvent dans les situations de crise, les autorités pour de multiples raisons, tardent à atteinte des populations ayant besoin d’assistance. Ce sont ces volontaires qui prête mainforte dans ces situation, ce qui fait dire à la Coordinatrice du Système des Nations Unies que : « Les volontaires sont les premiers à arriver et les derniers à repartir ». Ils aident à construire des communautés résilientes en donnant aux populations les capacités d’affronter les crises.

La JIV cette année revêt un caractère particulier. En effet, la célébration au Monument de la Réunification a vu la signature de l’accord cadre de collaboration entre le Ministère de la Jeunesse et de l’Education Civique (MINJEC) et le Ministère de la Santé (MINSANTE). Cet accord permet de définir les modalités de collaboration entre les deux administrations relativement à l’accompagnement des adolescents et des jeunes et à la promotion de l’engagement volontaire en matière de santé. Le Ministre de la Santé, André Mama Fouda, indique à cet effet que les jeunes font face à plusieurs problèmes de santé parmi lesquels le VIH / Sida. La tranche d’âge 15 à 25 ans est la plus touchée et la jeune fille est 09 fois plus exposée que le jeune garçon.

S’agissant des engagements pris à travers cet accord cadre de collaboration, l’on note que le Minjec va s’atteler à contribuer au développement des modules d’enseignements sur la santé, adaptés aux adolescents et aux jeunes ; à assurer la mobilisation, la sélection des encadreurs et des jeunes en vue du renforcement de leurs capacités en matière de santé ou encore de faciliter l’ouverture et le fonctionnement des points de prestation de services de santé adaptés aux adolescents et aux jeunes dans les CMPJ. Côté Minsante, engagement est pris de mettre en place un système de référence et contre-référence entre les CMPJ et les formations sanitaires de l’aire de santé concernée ou encore de contribuer au renforcement des capacités des encadreurs, des jeunes de ses structures rattachées et sous tutelles ainsi que du PNV sur les questions de santé des adolescents et des jeunes.

Minjec Jiv2018 0

Revenant sur les volontaires au Cameroun, le Minjec, Mounouna Foutsou, explique qu’il y’a un fort engouement de jeunes à offrir leur service en tant que volontaire. C’est la raison pour laquelle, le Programme National de Volontariat (PNV) a été mis sur pieds et a été enrichi le 31 octobre 2018 d’un document d’appui à sa mise en œuvre. A ce jour, la base de données statistique des candidats au projet de volontariat de mission du PNV comptabilise plus d’une douzaine de milliers de jeunes enregistrés. Le ministre indique que les communautés locales bénéficieront de leur service dans les prochains jours.

Partager cet article !

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

Vidéos

yafeVolontariatActionPatriotismeVolontariat fahpatriotisme fah

Audio

Spot Inscription destiné aux autoritésCelcom - Minjec

Spot inscription destiné aux jeunesCelcom - Minjec

Spot inscription destiné aux partenairesCelcom - Minjec

Photos

ministre1 audience iai
installation ig enfance joyeuse
emf  minister2