Visite de travail du Minjec à L'Est : déjà 13 Villages Pionniers recensés

L'implication de l’élite à l’accompagnement des jeunes dans l'entrepreneuriat a été félicitée, autant que les jeunes ont été appelés à saisir les opportunités qu’offre cette région.

Minjec Tournée Nationale Est

Alors que d’autres régions avancent à pas modéré dans la promotion de l’entrepreneuriat agricole à travers la mise à disposition de deux à six Villages Pionniers, la région de l’Est en compte déjà 13 en cours de viabilisation. Un montant d'environ 367 millions de Fcfa a préalablement été débloqué pour l'aménagement de ces espaces dédiés à l’accompagnement des jeunes porteurs de projets en agriculture.

Le site de Mazabe situé à Abong-Mbang dans le département du Haut-Nyong, est réservé à la culture des tubercules de manioc. Cette option de Villages Pionniers et Clusters vise à favoriser l'insertion sociale des jeunes, mais aussi à accroître la productivité des différentes spéculations agricoles. Raison pour laquelle le ministre de la Jeunesse et de l'Education Civique a tenu à féliciter les élites de cette région du “ Soleil levant” pour leur engagement et leur détermination à accompagner les jeunes dans l'entrepreneuriat.

L'assistance sera alors informée du partenariat entre le Minjec et le Minfopra pour faciliter l'intégration des jeunes dans Fonction Publique. Occasion de saluer la disponibilité du ministre Joseph Anderson Le. Dans son discours de circonstance à l'occasion de la remise des appuis aux bénéficiaires du Pts-Jeunes, le Minjec a recommandé la mise sur pieds des cellules locales de suivi, composée d’acteurs de développement, afin de garantir la réussite de ces initiatives.

Au cours de cette cérémonie, Yvette Eyenga, Directrice de l’Insertion Sociale des Jeunes et du Volontariat (DISJEV) au Minjec, a présenté la nouvelle orientation du Plan Triennal Spécial-Jeunes. Ensuite, proposant un état des lieux de la mise en oeuvre du Pts-Jeunes dans la région, elle s’arrête sur les deux cas de transfect des projets de jeunes d’une localité à une autre qui ont été suspendus, en raison de ce que les procedures administratives n'ont pas été respectées. La DISJEV va rassurer les concernés en soulignant qu’ils pourront bénéficier des financements pour leurs projets respectifs, une fois que cette situation sera régularisée. Cependant, elle va réitérer avec force que la validation du Réarmement moral, civique et entrepreneurial est une phase incontournable, conditionnant l'octroi des financements au porteur de projet.

Minjec Tournée Nationale Est0

Le ministre Mounouna Foutsou va insister pour démontrer les avantages liés à la validation du Rearmorce. L'impératif pour les bénéficiaires du Pts-Jeunes de réaliser leur Rearmorce autour du lieu de l'implantation de leur projet est motivé par le fait que cet exercice favorise le brassage avec les populations locales qui devraient bénéficier des retombées de ces projets.

Au total, pour le compte de l’année 2020, 50 jeunes au total ont vus leurs projets financés pour un montant global de plus de 141 millions de Fcfa. En recevant lesdits appuis, les bénéficiaires ont fait le serment d'en faire une utilisation judicieuse. Ils ont par ailleurs adressé au Chef de l'Etat une motion de soutien et de déférence.
Quant aux collaborateurs des services déconcentrés du Minjec de l'Est, ils ont reçu du matériel roulant devant servir au suivi des bénéficiaires du Pts-Jeunes de cette région.

Partager cet article !

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

Vidéos

yafeVolontariatActionPatriotismeVolontariat fahpatriotisme fah

Audio

Spot Inscription destiné aux autoritésCelcom - Minjec

Spot inscription destiné aux jeunesCelcom - Minjec

Spot inscription destiné aux partenairesCelcom - Minjec

Photos

ministre1 audience iai
installation ig enfance joyeuse
emf  minister2