Dispositifs d’accompagnement pré et post financement des jeunes : PAJER-U, PIFMAS

Dispositifs d’accompagnement pré et post financement des jeunes : PAJER-U, PIFMAS

Dispositifs d’accompagnement pré et post financement des jeunes : PAJER-U, PIFMAS
Par Henri Aimé BIHENG, Coordonnateur National PAJER-U/PIFMAS

La contribution du PAJER-U à ce séminaire de renforcement des capacités des acteurs du processus d’insertion socioéconomique des jeunes au moment de lancer la mise en œuvre du PTS-Jeunes, porte sur le dispositif d’accompagnement pré et post-financement.
Dans le temps qui nous est imparti, nous allons présenter :
- Le cadre des réformes du PAJER-U et du PIFMAS
- Les objectifs, les résultats attendus, les activités et l’organisation du PAJER-U et du PIFMAS
- le dispositif d’insertion et la cohésion entre les intervenants du processus
- les défis du PAJER-U et du PIFMAS en 2017

I- présentation du cadre des réformes du PAJER-U et du PIFMAS
et nouvelle stratégie d’insertion du MINJEC
1.1 Problématique de l’accompagnement des jeunes entrepreneurs
La problématique de l’accompagnement des jeunes entrepreneurs se fonde sur l’observation des efforts faits par les pouvoirs publics, les organisations de la société civile, les partenaires au développement et les jeunes eux-mêmes qui contrastent avec l’espérance de vie des entreprises promues par ces derniers.
La question qu’il convient de se poser notamment pour les TPE incubées dans notre dispositif est de savoir : comment assurer une insertion optimale et fiable des jeunes malgré les difficultés y relatives ? Le dispositif programmatique mis sur pied par le MINJEC permet-il de répondre aux préoccupations des jeunes et de produire des résultats probants ?

En effet, un rapport du MINPMEESA sur la création des entreprises entre 2013 et 2015 montre que ces entreprises se caractérisent par une espérance de vie très faible, excédent à peine le cap de cinq ans.
On observe par ailleurs que, la réussite d’un néophyte dans une filière économique n’est pas évidente, notamment pour des jeunes qui y viennent par défaut. Ils perçoivent ces activités (agriculture, élevage, restauration, etc.) comme des filières subsidiaires par rapport aux ambitions, qu’ils ont nourries. En outre, certaines enquêtes montrent que beaucoup de jeunes, en particulier les filles et les jeunes urbains décrochent pour expérimenter de nouvelles opportunités, abandonnant ainsi les précédentes initiatives.
Une autre catégorie de jeunes, malgré leurs ambitions et leur volonté de persévérer peinent à faire décoller leur entreprise dans la filière choisie du fait des dures réalités du terrain liées aux rouages administratifs, fiscaux, juridiques, à la non-maîtrise du marché, de la concurrence, à l’insuffisance d’espace, de garantie, etc..
Il se pose également le problème de financement des projets. De l’avis de certains jeunes, les guichets de financement sont extrêmement sélectifs ou alors les financements octroyés ne sont pas conséquents de telle enseigne que l’appui financier qu’ils reçoivent est insuffisant pour réaliser le projet.
Une autre difficulté majeure dans l’aide à la création des entreprises des jeunes réside au niveau de la formation technique et professionnelle insuffisante ou inadéquate aux réalités du terrain.
Le résultat de l’expérience du PAJER-U tirée des rapports des chefs d’antennes et des descentes des responsables de la Coordination Nationale démontre que les jeunes promoteurs ne bénéficient pas toujours d’un encadrement de proximité efficace et des montants leur permettant de pouvoir mener à bien leurs activités. On peut aussi souligner le manque de rectitude morale de certains jeunes promoteurs.

1.2 Importance d’un dispositif d’accompagnement efficace

Dans un contexte où le Gouvernement camerounais est engagé à mobiliser la frange de la population la plus dynamique et la plus nombreuse dans les chantiers de l’émergence à l’horizon 2035, il est plus que jamais urgent et impérieux de renforcer l’accompagnement des jeunes dans le processus de pré-démarrage, de démarrage et d’expansion de leur entreprise. Le PAJER-U assure cette mission dont la réussite conditionne le succès de l’insertion des jeunes.
L’accompagnement tel qu’initié et mis en œuvre au MINJEC porte à la fois sur l’encadrement et le suivi permanents des jeunes entrepreneurs sélectionnés, formés et financés. Il prend en compte le conseil psychologique, l’appui-technique, ainsi que le suivi entrepreneurial et managérial en vue d’une installation réussie et d’une autonomisation des entreprises des jeunes. En somme, cet accompagnement intègre la formation et le renforcement des capacités avant, pendant et après la création de l’entreprise. Le but étant, non seulement de promouvoir l’expansion et la pérennisation de leurs activités, mais surtout leur autonomisation.

1.3 Réforme du PAJER-U et du PIFMAS
Les évaluations successives de ces Programme et Projet mis sur pied depuis 2007, et le souci de rendre opérationnel le PTS-Jeunes dans son volet spécialisation et renforcement des capacités opérationnelles des programmes, ont permis au MINJEC de développer une nouvelle stratégie adossée sur les programmes et projets pour une meilleure prise en main des jeunes. A titre de rappel :
Les orientations stratégiques du Gouvernement en réponse aux recommandations issues des évaluations du PAJER-U ont conduit à la spécialisation et à l’approfondissement des interventions en faveur de l’insertion des jeunes. A cet effet, la Décision N°008/2016/D/MINJEC/CAB du 23 Février 2016, portant réorganisation et fonctionnement du PAJER-U ; modifiée et complétée par la Décision N° 054-2016/D/MINJEC/CAB du 17 mai 2016 ; permettent de considérer le PAJER-U comme un maillon essentiel du dispositif assurant la formation et l'accompagnement technique, entrepreneurial et managérial.
La structure de ce Programme a été renforcée par la création de 17 Projets filières dont les chargés ont été désignés le 03 août 2016 après appel à candidature. Intervenant au niveau central, ceux-ci viennent renforcer le dispositif d’encadrement de proximité que sont les Antennes régionales, départementales et d’arrondissements. Rappelons que le PAJER-U est en partenariat avec les institutions privées que nous désignons sous le vocable Organisations Intermédiaires (OI) qui suivent et accompagnent au quotidien les jeunes dans le processus de leur intégration dans les circuits de production.
La signature des contrats entre le PAJER-U et les OI ainsi que l’élaboration du cahier de charge de l’accompagnateur, relèvent de la volonté du MINJEC d’impliquer les partenaires privés dans ce processus et de se doter d’instruments fiables et efficaces pour un meilleur encadrement des jeunes.

II- Présentation des objectifs, des résultats attendus,
des activités et de l’organisation du PAJER-U / PIFMAS
2.1 Les objectifs
Objectif général
Soutenir la formation entrepreneuriale et l’accompagnement pré et post financement des jeunes

Objectifs spécifiques
- Former les jeunes engagés ou désirant se lancer à l’entrepreneuriat
- Accompagner les projets financés des jeunes dans le cadre du FONIJ et d’autres mécanismes gouvernementaux et non-gouvernementaux

2.2 Résultats attendus
- 600 000 jeunes en individuel ou en groupe, dont 200 000 chaque année, sont formés techniquement et/ou en entrepreneuriat
- 500 000 jeunes en individuel ou en groupe sont accompagnés à l’installation et/ou à l’expansion de leurs projets productifs

2.3 Activités
Les activités du PAJER-U s’organisent autour de deux grandes phases telles que présentées dans le tableau ci-après :
PHASE ACTIVITES STRUCTURE

Accompagnement préfinancement Définition des objectifs et des quotas CP/CN PAJER-U
Présélection CAA/C CMPJ
Consolidation des présélections CAD
Sélection Comité de sélection régionale/ CAR
Formations technique, civique, entrepreneuriale et managériale CN PAJER-U/ ASCNPD, OI
Elaboration des plans d’affaires type par filière PAJER-U

Accompagnement post-financement Installation des jeunes financés OI/CAR FONIJ/ EMF
Accompagnement psychologique PAJER-U/OI
Accompagnement technique OI/Centres de ressources
Accompagnement entrepreneurial CN PAJER-U/OI/CAA
Accompagnement managérial OI/CAA
Suivi du remboursement de crédit OI/CAA
2.4 L’organisation du PAJER-U et du PIFMAS
Pour l’accomplissement de ses missions, le PAJER-U comprend :
- Un Comité de Pilotage qui est l’organe d’orientation stratégique de suivi des activités du PAJER-U et placé sous la présidence du Ministre en charge de la Jeunesse et de l’Education Civique ;
- Une Coordination Nationale chargé de la gestion et de la mise en œuvre des orientations stratégiques définies par le Comité de Pilotage. Elle comprend : un département de la formation, un département de l’accompagnement, du contentieux et du recouvrement, un Service des Affaires Générales et 18 projets filières d’insertion des jeunes.
- Des Antennes Régionales, Départementales et d’Arrondissements.

En ce qui concerne le PIFMAS, il comprend :
- Une Supervision Générale qui assure l’orientation stratégique et le suivi des activités et placé sous la présidence du Ministre en charge de la Jeunesse et de l’Education Civique ;
- Une Coordination Nationale qui est l’organe de gestion et d’exécution du PIFMAS. Elle comprend une Unité de Formation et d’Approvisionnement en Matières Premières, d’une Unité de Vente et du Marketing et d’un Service des Affaires Générales ;
- Des Antennes.

III- le dispositif d’insertion et la cohésion entre les intervenants du processus
Le dispositif d’insertion s’ouvre par l’inscription des jeunes à l'Observatoire National de la Jeunesse (ONJ) à travers ses guichets d’inscription des jeunes dans les Centres Multifonctionnels de Promotion des Jeunes (CMPJ) ou sur la plateforme numérique www.onjcameroun.cm. Ledit dispositif intègre le réarmement moral des jeunes inscrits assuré par l’Agence du Service Civique National de Participation au Développement (ASCNPD).
Sur la base des quotas et des critères de sélection définis par le Comité de pilotage, le PAJER-U, à travers ses structures déconcentrées que sont les Antennes régionales, départementales et d’arrondissements coordonnent les opérations de présélection, de sélection sur la base des informations fournies par l’ONJ. Il organise ensuite des sessions de formation de ces jeunes en liaison avec les (OI) avant le financement.
Pour les autres jeunes orientés dans les autres programmes gouvernementaux, le PAJER-U assurera leur formation managériale et entrepreneuriale ainsi que le suivi/accompagnement en collaboration avec lesdits programmes.
Les opérations de financement (organisation des comités de crédits, mise en place des financements, etc.) quant à elles sont assurées par le FONIJ, qui procède au financement des jeunes sélectionnés par le PAJER-U à travers les guichets des EMF/IF partenaires.
La seconde phase de l’accompagnement intervient après le financement. Elle porte sur le suivi-accompagnement (technique, entrepreneurial et managérial), ainsi que le suivi du recouvrement des crédits par le PAJER-U et ses Antennes en collaboration avec le FONIJ et ses EMF/IF partenaires.

IV- Défis du PAJER-U et du PIFMAS en 2017
Les défis des mécanismes mis sur pied par le gouvernement sont d’atteindre les objectifs ambitieux du PTS-Jeunes. Il est question pour cette première année de sa mise en œuvre d’insérer 160 000 jeunes dans les 17 filières suivantes : services agricoles ; élevage ; esthétique, coiffure et onglerie ; transformation et conservation des produits locaux ; restauration ; bâtiments et travaux publics ; mototaxis ; innovations technologique ; installations des TIC ; téléphonie ; industrie de l’habillement ; cordonnerie ; métiers de menuiserie métallique, électricité, électronique, plomberie et maçonnerie ; artisanat d’art ; juniors entreprises post-formation ; énergies renouvelables ; fabrication des matériels sportifs.
Le tableau ci-après présente les objectifs chiffrés et la répartition par unité administrative de notre projet d’insertion pour l’année 2017.

PROJETS FILIERE
OBJECTIF GÉNÉRAL OBJECTIFS SPÉCIFIQUES RÉSULTATS

Encadrement civique et insertion socioéconomique des jeunes conducteurs de moto-taxi
Développer les capacités civiques, sociales, techniques, Entrepreneuriales et managériales des jeunes conducteurs de moto-taxi ou désirant se lancer dans cette activité
-Former à la citoyenneté et à
l’intégration nationale les jeunes engagés dans l’activité ;
- Former techniquement et à l’entrepreneuriat ces jeunes engagés dans l’activité;
-Financer par crédit-bail les jeunes motos-taximen ;
- Accompagner les jeunesfinances
1 000 jeunes moto taxi en moyenne par an et par région, sont mobilisés, formés, financés et accompagnés

Mobilisation et installation des jeunes dans les métiers et activités des TIC et de la téléphonie(Cyberjeunes,Kiosques call-boxeurs jeunes)
Assurer l’intégration des jeunes qualifiés dans l’exploitation et la fourniture des produits et services virtuels
-Former à la citoyenneté
et à l’intégration nationale les jeunes
engagés dans l’activité;
-Offrir une formation technique d’appoint aux jeunes employés des unités installées ;
-Former les jeunes promoteurs à l’entrepreneuriat et au
management dans l’activité ;
-Financer par les mécanismes appropriés les jeunes promoteurs;
- Accompagner les jeunes financés
500 jeunes, promoteurs et employés, sont insérés par région chaque année

Mobilisation et installation des jeunes dans les clusters de production agricole (Agric-services ) Promouvoir l’insertion socio-économique des jeunes par les activités de production agricole
- Former à la citoyenneté et à l’intégration nationale les jeunes engagés dans les filières;
- Former techniquement et à l’entrepreneuriat ces jeunes engagés dans la filière ;
- Financer les projets des jeunes en
25 clusters de production agricole financés et installés par région et par an impliquant chacun au moins 100

Mobilisation et installation des jeunes dans les clusters de production pastorale (Veto-services )
Promouvoir l’insertion socio-économique des jeunes par les activités de production pastorale
- Former à la citoyenneté et à l’intégration nationale les jeunes engagés dans les filières
- Former techniquement et à l’entrepreneuriat ces jeunesengagés dans la filière ;
- Financer les projets des jeunes en élevage ;
- Accompagner les jeunes financés
25 clusters de production pastorale financés et installés par région et par an impliquant
chacun au moins 100 jeunes

Mobilisation et installation des jeunes dans les bâtiments et travaux publics
à travers notamment la promotion des matériaux locaux (BET jeunes, Entreprises BTP jeunes).
Assurer l’intégration des jeunes qualifiés dans les BTP
- Former à la citoyenneté et à l’intégration nationale les jeunes engagés dans les filières
- Former techniquement et à l’entrepreneuriat et au management ;
- Financer par les mécanismes appropriés les jeunes promoteurs
- Accompagner les jeunes financés
500 jeunes, promoteurs et employés,
sont insérés par région chaque année
à travers le pays

Mobilisation et installation des jeunes dans la transformation et conservation des produits locaux (PMI jeunes)
Promouvoir l’insertion socio-économique des jeunes par les activités de transformation et conservation des produits locaux
-Former à la citoyenneté et à l’intégration nationale les jeunes engagés dans les filières
- Former techniquement et à l’entrepreneuriat ces jeunes engagés dans la filière ;
- Financer les projets des jeunes ;
- Accompagner les jeunes financés
500 jeunes, promoteurs et employés, sont insérés par région chaque année à travers le pays

Promotion des Juniors Entreprises
post formation
Assurer la transition harmonieuse des jeunes entre la fin des études secondaires techniques et supérieures et l’entrée dans la société productive
- mobiliser les jeunes issus de l’enseignement secondaire technique, de la formation professionnelle et de l’enseignement supérieur
- renforcer les capacités entrepreneuriales et managériales de ces cibles avec un appoint sur les capacités techniques
- financer les juniors entreprises dans les filières porteuses ;
- accompagner les unités de production et de prestation accompagnées

- 20 juniors entreprises formalisées, financées et accompagnées par région et par an à travers le pays

Mobilisation et installation des jeunes dans les clusters foresterie et bois (Forets services)
Assurer l’intégration des jeunes qualifiés dans l’exploitation et la fourniture des produits et services liés au bois et à l’artisanat

- Former à la citoyenneté et à l’intégration nationale ;
- Offrir une formation technique d’appoint aux jeunes employés des unités installées ;
- Former les jeunes promoteurs à l’entrepreneuriat et au management ;
- Financer par les mécanismes appropriés les jeunes promoteurs ;
- Accompagner les jeunes financés

500 jeunes, promoteurs et employés, sont insérés par région chaque année à travers le pays

Accompagnement des Jeunes aux métiers à domicile (PAJAM Services) : du cuir (cordonnerie, maroquinerie…), de l’artisanat, de l’habillement (couture, teinture, …), esthétique-coiffure et onglerie, mécanique et menuiserie métallique, électricité et électronique, plomberie, maçonnerie

Assurer l’intégration socio-économique des jeunes qualifiés dans les petits métiers urbains et ruraux sus-cités

- Former à la citoyenneté et à l’intégration nationale les jeunes engagés dans l’activité ;
- Offrir une formation technique d’appoint aux jeunes employés des unités installées ;
- Former les jeunes promoteurs à l’entrepreneuriat et au management dans l’activité ;
- Financer par les mécanismes appropriés les jeunes promoteurs ;
- Accompagner les jeunes financés

500 jeunes, promoteurs et employés, sont insérés par région chaque année à travers le pays, dans chaque type de métiers.

Mobilisation et installation des jeunes dans la restauration rapide et les activités connexes (chaine de RESTO Jeunes);

Assurer l’intégration des jeunes qualifiés dans les activités d’exploitation et de fourniture des produits et services liés à la restauration rapide

- Former à la citoyenneté et à l’intégration nationale les jeunes engagés dans l’activité ;
- Offrir une formation technique d’appoint aux jeunes employés des unités installées ;
- Former les jeunes promoteurs à l’entrepreneuriat et au management dans l’activité ;
500 jeunes, promoteurs et employés, sont insérés par région chaque année à travers le pays

Partager cet article !

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

Vidéos

yafeVolontariatActionPatriotismeVolontariat fahpatriotisme fah

Audio

Spot Inscription destiné aux autoritésCelcom - Minjec

Spot inscription destiné aux jeunesCelcom - Minjec

Spot inscription destiné aux partenairesCelcom - Minjec

Photos

ministre1 audience iai
installation ig enfance joyeuse
emf  minister2